Recherche

Mini Charlotte

Tentative de qualification en Irlande !

 

Quelques nouvelles en direct de la mer d’Irlande ! Je suis partie dimanche soir sur mon parcours de qualification, 1000 milles en solitaire entre l’Irlande et l’île de ré ! Il fait beau mais le vent s’est longtemps fait désirer ! Tout va bien à bord, encore 800 milles à parcourir ;-)
Je fais route vers la cardinale Conninberg, marque de parcours en Irlande et après tout schuss sur l’île de Ré en espérant des vents portants !

Pensées à vous tous,

Bonne semaine,
Charlotte

Publicités

Un pied à terre, deux pieds en mer !

A peine le temps de poser un pied à terre après la seconde course de la saison, et me voilà bientôt repartie pour le parcours de qualification hors-course de 1000 milles nautiques, direction l’Irlande demain !

Petit retour sur la Mini en Mai, course en solitaire de 500 milles : une course longue, intense, au large des côtes entre la pointe de la Bretagne et l’estuaire de la Gironde ! Je termine 5ème de ma catégorie « prototype ». Un résultat tout à fait correct, mais surtout, 500 milles de plus au compteur pour me qualifier vers pour la transatlantique !
J’ai appris à mieux connaître le bateau, et surtout à passer du temps en mer en solitaire, 5 jours et presque 5 nuits toute seule sur une petite coque de noix… Manger, dormir, veiller à aller au bon endroit et aussi, aller plus vite que les concurrents, et quand la paupière se fait lourde, c’est difficile de garder l’esprit compétitif ! Le plus difficile a été l’attente du vent le dernier jour, j’étais à quelques pas de l’arrivée et j’ai mis plus de 12 heures à traverser la ligne…

Petit point sur la qualification pour la Mini Transat 2017 : pour être qualifiée, je dois réaliser 1000 milles en course, et j’en suis à 800, ainsi qu’un parcours hors-course de 1000 milles également. Je pars donc demain pour réaliser ce parcours qui m’emmènera jusqu’en Irlande !

Ensuite, j’enchaîne avec un stage de survie en mer, une course en double avec l’architecte du bateau Etienne Bertrand et si tous les feux sont au vert, la course estivale Les sables Lesaçores Les sables !

Un grand merci à l’organisation de la course de la Mini en Mai, ainsi qu’aux partenaires de cet évènement : Adrena Navigation Software Nke marine electronicsL’Atelier sur Mer North SailsHarken Corderie Lancelin

Un immense merci à mon sponsor Optigestion, et aux Femmes de Bretagne qui m’ont donné la pêche pendant cette course, et enfin un grand merci à la startup avec qui je travaille dans ma vie terrienne Click&Boat – Louez votre bateau (si vous voulez louer un bateau, c’est LA solution idéale !)

A très bientôt et merci à vous tous pour vos soutiens :-)

Charlotte

Crédit Photo : Christophe Breschi

Optigestion, premier partenaire à embarquer vers les Antilles !

 

Entre deux courses, j’ai le plaisir d’accueillir à mon bord un premier partenaire en or : Optigestion. Cette entreprise de gestion de portefeuille entreprenariale me soutient dans ce projet de Transatlantique. La maîtrise du risque et le pragmatisme sont certainement deux aspects qui nous rassemblent autour des valeurs d’excellence et de persévérance !

Je suis donc honorée de pouvoir illustrer nos valeurs communes, et j’espère que nous irons loin ensemble !

Merci à toute l’équipe pour son accueil et son soutien :-)

#1 Retour sur la première course de la saison !

La semaine dernière, tous les skippers de la classe Mini se sont retrouvés à Pornichet pour la première course majeure de l’année : la Pornichet Sélect. Une course réputée difficile qui se court en solitaire sur un parcours de 300 milles nautiques (550 kilomètres). Cette course était pour moi la première sur ce nouveau circuit, et surtout ma première course en solitaire qui est aussi ma première épreuve de qualification pour la Transatlantique. Je m’étais fixé un seul objectif : terminer la course sereinement et revenir avec l’envie d’en découdre pour toute la saison.

Le bateau était prêt, même si je ne le connaissais pas encore sur le bout des doigts, et je me sentais relativement prête également. Ne sachant pas à quoi m’attendre, il était difficile de juger de ma préparation.

Sans entrer dans le détail de la course, nous avons passés (le bateau et moi) plus de 48 heures en mer, et sans mauvaises surprises. J’ai réussi à terminer la course, et mon classement est tout à fait honorable sachant que je n’avais pas enclenché le mode « course » mais plutôt le mode « recherche et observation ». Je termine donc 5ème de ma catégorie (4ème en temps réel mais j’ai fait une erreur sur l’eau qui m’a coûté une pénalité de la part du jury).

D’un point de vue personnel, cette course est une grande réussite et je suis contente d’avoir pu valider quelques points essentiels de la vie à bord en solitaire. J’ai très bien dormi, peut-être trop, par phases de 20 minutes de sommeil. J’ai navigué proprement, au bon endroit, au bon moment.

Les points à travailler pour la suite : la tactique lorsque je ne vois pas mes concurrents (la nuit par exemple) et l’alimentation car je n’ai pas beaucoup mangé, ce qui m’a parfois coûté car je me sentais bien faible pour envoyer de nouvelles voiles lorsque le vent changeait d’axe !

Bref, que du positif, et surtout un petit pas de plus vers la Mini Transat avec désormais 300 milles en solitaire au compteur ! Il y a quelques années, je n’aurai jamais pensé participer à une course en solitaire tant la chose me paraissait extraordinaire. Aujourd’hui, je fais de cet extraordinaire mon quotidien, mon ordinaire. Chaque moment timidement rêvé devient réalité. Vous aussi, lancez-vous dans vos rêves les plus fous :-)

MERCI A TOUS POUR VOS SOUTIENS :-)

 

 

La saison 2016 est belle et bien lancée !

Après de longs mois de réflexion et de négociation, je peux vous annoncer que la saison 2016 est lancée avec l’acquisition d’un excellent prototype, le numéro 802.  Ce bateau très bien pensé termine 5ème lors de la dernière Mini Transat. Après un chantier de mise en beauté, le bateau a été mis à l’eau en Février avec l’aide de l’architecte du bateau Etienne Bertrand et de l’ancien skipper Clément Bouyssou. La bonne nouvelle : il flotte (et en plus il paraît qu’il est rapide !).

J’ai pu le prendre en main début mars à Lorient, mon nouveau port d’attache.

La coque est encore toute blanche, mais plus pour très longtemps, alors gardez l’oreille tendue :-)

D’ici-là, entrainements prévus tous les week-ends, en vue de la première course au large en solitaire le 30 avril…

A très bientôt,

Charlotte

Version 2

Bravo !

Petite photo en souvenir de mes années de 470 avec Cassandre Blandin, qui a décroché une belle 13e place aux championnats du Monde de 470 qui viennent de s’achever en Argentine !

Bon vent à Cassandre et sa nouvelle équipière Aloïse, toujours sur la route des JO ! N’hésitez pas à suivre ce jeune équipage français, relève de la voile olympique féminine !

Photo prise lors du Championnat d’Europe de 470 en 2013 en Italie, où nous prenons la 5ème place du classement européen !

Bonne année :-)

2016

Merci à tous pour votre soutien ces derniers mois… C’est avec vous et grâce à vous tous que j’arriverai au bout de ce projet qui n’a rien de solitaire !
Des nouvelles à venir sur les ondes prochainement !

Bonne année 2016, soyez fous, réalisez vos rêves !

#JointheCrew #LookingForPartners #MiniTransat2017 #Audace #Passion

Première navigation en solo sur le Mini 719 !

Nouvelle étape dans le projet, premiers entrainements sur le prototype 719, avec un entraîneur embarqué puis toute seule sur le bateau !

Naviguer seule demande beaucoup d’anticipation dans les manoeuvres afin de garder une bonne maîtrise du bateau, et donc beaucoup d’entrainements pour automatiser tous les gestes. Deux années de préparation pour être au top niveau et empanner les yeux fermés sous grand spi au milieu de l’Atlantique !

Je vous laisse découvrir les images de cette première navigation en solo !

A très bientôt,

Charlotte

#1 Mise à l’eau du 719

Hello,

Me voilà de retour à Paris après un week-end riche en émotions qui a marqué la première étape vers la Transat : la mise à l’eau du bateau de Nicolas Boidevezi avec lequel je vais m’entraîner à la Toussaint !

Le programme était dense mais nous avons tenu la cadence avec Nicolas, Jérôme, Laurent et Sylvain, présents avec des compétences bien précises, essentielles pour mettre à l’eau cette petite formule 1 des mers ! Prochaine étape, prise en main sur l’eau !

A très vite !

Charlotte

L’aventure commence ici

C’est dans une petite chambre de bonne, nichée sur les hauteurs de de Paris, que le projet de la mini transat se concrétise. D’ailleurs, je me sens comme sur un Mini, 10 mètres carrés, tout y est soigneusement orchestré ! Je m’entraîne déjà à vivre dans un espace très réduit avec pour océan les mille toits de Paris.

Ainsi dans cette petite chambre, le soir après les cours, après une bière au Piano Vache,  je rêve à ce projet ! Sur la mappemonde, je dessine la Transat, et je me projette loin, bien loin, en 2017, surfant sur une vague géante au beau milieu de l’Atlantique.

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑