J5 Passage du Cap Vert le 05/11

On ne peut pas savoir si elle a pu réparer, elle ne s’arrêtera sans doute pas pour sa fourchette de bout dehors, Simon Koster a pu réparer sur la 1ère étape mais pas Camille Taque car la moitié de sa pièce était restée coincée dans son bout-dehors…et elle ne s’est pas arrêtée pour autant gérant le passage du tangon assise sur la plage avant avec ses pieds!… A priori Charlotte perdra donc un peu de temps dans les manœuvres mais pas en vitesse pure!


Un arrêt (de minimum 12h) serait donc plus pénalisant à moins qu’elle n’ai d’autres soucis ce que nous n’espérons pas! On pense fort à tous ceux qui s’arrêtent ou doivent s’arrêter afin qu’ils puissent boucler cette si belle aventure!

Notre Maxi Mini Charlotte va sans doute passer le Cap Vert 5ème plutôt que 3ème, mais reste dans le match pour le podium qui serait selon elle la cerise sur le gâteau et non l’objectif nº1 affiché contrairement à ses compagnons de routes dont certains ont déjà 2 transat derrière eux.
J’espère qu’elle arrive à se reposer et surtout se nourrir, car il s’agit plus d’un marathon que d’un sprint : il leur reste environ 2 000 milles à parcourir!

C’est idéal pour se libérer et rester serein de ne pas avoir trop de pression (merci à Optigestion et tous les sponsors que sont Columbus Café & Co – La Rochelle , Mathieu Challières S.A.R.L. , à l’association des Femmes de Bretagne , ses partenaires Costa Sunglasses France et Guy Cotten de l’accompagner sans d’autres exigences que celles qu’elle se fixe elle même.

Sous le dévent de Santo Antao elle pourra profiter d’une dernière petite pause avant le grand saut, dernières odeurs de terre avant 10 jours de surfs non stop! Les alizés se renforceront-ils par derrière ressoudant le peloton à nos échappés? Ou resteront-ils assez calmes ce qui permet de niveler les écarts de vitesse avec les bateaux aux étraves arrondies!…

 

IMG-20170926-WA0011.jpg

J6 Le Cap Vert est passé!

Jörg Riechers et Andrea Fornaro Mini Transat 2017 ont tous les deux fait l’intérieur, dévent plus court mais plus fort, ils sont passé au raz de l’île de Santo Antão dont le point culminant est à 2000 mètres! Ils ont ensuite très vite remis le pied sur l’accélérateur au plus proche de la route directe et ainsi gagner un bon paquet de milles! Mais de passer par le Sud quitte à rester plus longtemps sous les effets du dévent n’est pas forcement une mauvaise idée à terme car l’angle d’attaque est meilleur et il pourrait y avoir plus de vent par la suite.

C’est parti donc pour les surfs et les empannages afin de se placer au mieux en vue de l’arrivée, non pour le prochain classement de cette Mini Transat La Boulangère !

PS: la fourchette ce n’est pas celle qui sert à avaler ses repas!…c’est celle qui est à la base du bout dehors et permet de changer ce dernier d’amure (de côté) lors des empannages (quand elle change de direction sous spi), rien de trop grave donc et le fait qu’elle ne se soit pas arrêter montre qu’elle a pu réparer ou que cela la pénalise moins de 12h sur les 10 jours qui lui reste en mer environ!

IMG-20171004-WA0011.jpg

 

J7 – il n’y a pas de problème il n’y a que des solutions!
Comme indiqué hier Charlotte est bien dans le match sur cette Mini Transat La Boulangère, dans l’échappée qui suit le trio de tête devant le peloton!
Il y aura des empannages qui la feront descendre au classement, par exemple comme elle vient de faire en descendant au Sud, espérons le pour aller chercher plus de vent à moyen terme!
Certes sa vitesse est moindre sur les 2 derniers classements (6h et 9h) mais sur l’avant-dernier elle était a priori en train d’empanner ce qui lui prend un peu de temps sans sa fourchette de bout dehors… et sur le dernier classement ils peut y avoir plusieurs facteurs tels que les trous d’air qui jonchent actuellement le parcours les alizés n’étant pas bien établis, une petite pause pour se faire une vraie sieste et recharger ses batteries pour repartir au top, pêcher une bonite et se préparer une marinade (moins probable ;), effectuer une petite réparation ou consolider celle de sa fourchette de bout-dehors, faire un check-up complet du bateau, enlever un filet dérivant pris dans la quille, aller donner un coup de main à un voisin, on a vu ce matin Quentin Vlamynck – Navigateur se détourner pour porter un pot de résine à un concurrent mal en point!
La solidarité Mini joue aussi en mer! Pas uniquement sur les pontons où cela joue jusque pour Erwan Le Mené – Sailing OCEAN contraint de s’arrêter à Dakar où quelqu’un l’attendait!

Bref il existe de multiples facteur qui font que sur un classement on peut figurer un peu moins bien et rappelons il ne s’agit pas uniquement d’une compétition, c’est une d’abord une aventure que de traverser un océan!

Voici une belle citation de sa part en référence à son sponsor principal Optigestion
« je suis heureuse d’emmener Optigestion sur ma course transatlantique.
Nous avons tous un océan à traverser pour atteindre nos objectifs »
Charlotte

 

Pour expliquer le déficit de vitesse de Charlotte nous avons omis une autre hypothèse : une déchirure dans son grand spi, auquel cas, le nombre de voile étant limité elle a dû laisser son spi médium à terre et n’a donc que le petit spi en backup… espérons si c’est le cas qu’elle ait le même talent que sa grand-mère en couture (cf photo ; )

Grosses pensées pour Erwan Le Mené – Sailing OCEAN (à droite sur la photo qui entoure Charlotte à son arrivée à Las Palmas de Gran Canaria avec Romain) contraint d’abandonner sur cette édition, après avoir terminé 3ème de la première étape, il était 2ème lorsqu’il a heurté un OFNI qui a arraché son tableau arrière. Sa persévérance à toute épreuve lui a permis de se hisser jusque là, il a montré qu’il avait le talent pour aller loin, cette fois jusque Dakar, où le mènera la prochaine aventure? Vamos, sûr que tu rebondira vite, plus fort des expériences de ces dernières années qui t’ont révélé à la Course au Large! Et comme se palis à le citer Charlotte : « Je ne me décourage pas, car chaque tentative infructueuse qu’on laisse derrière soi constitue un autre pas en avant » Thomas Edison

20171107-18h avec ortho.PNG

J7 – 18h, la solution semble enfin trouvée!

Charlotte a enfin retrouvé une vitesse similaire à celle de ses compagnons de route!

Ouf!Car elle a connu quelques galères aujourd’hui avec des vitesses faibles et des trajectoires pour le moins étranges dont on ne pourra avoir d’explication avant l’arrivée (sauf possible communications par VHF avec un bateau accompagnateur à proximité!).
Toutes les hypothèses sont ouvertes : atelier couture de spi, réparation (la fourchette, si réparée, aurait pu céder à nouveau..), gageons qu’elle ait pu prendre soin d’elle et de son bateau… quoi qu’il en soit tout semble être rentré dans l’ordre avec un bon cap et une bonne vitesse!!

Et c’est reparti!

 

J8 & 9 – Dans le rythme!

Après Erwan Le Mené – Sailing OCEAN (qui a réussi à ramener son bateau à Dakar en attendant de pouvoir le rapatrier et se concentre maintenant sur la Transat 2019!), nos pensées vont aujourd’hui vers Romain Bolzinger, notre Spicer préféré (protagoniste des série vidéos sur Spicee ) pour qui une autre aventure commence suite à son démâtage hier.
Il n’a pas demandé assistance, un bateau accompagnateur reste dans les parages tels les anges gardiens qu’ils sont pour chacun des ministes), donc il va bien et monte un gréement de fortune avec sa baume (tel Adrien Hardy, skipper AGIR Recouvrement il y a quelques années!),
Vamos Romain tu vas y arriver!!!

Romain et Erwan entourant Charlotte à son arrivée aux Canaries :

IMG-20171012-WA0005.jpg

De son côté notre Charlotte préférée confirme qu’elle a bien retrouvé sa vitesse de croisière (…si on peut appeler ça comme ça!) après être restée bloquée à zigzager pendant une longue journée, sa réparation ou son problème a priori toujours sur sa fourchette de bout-dehors est bien derrière elle et quoi qu’il en soit elle aura trouvé les ressources pour mettre en place une solution.

Son problème n’est donc pas structurel car elle affiche de belles vitesses et a retrouvé sa 6ème place laissé galamment par Romain 4ème avant son démâtage de même que sur la première étape!

Elle a continué de mener son 802 vers le Nord-Ouest ces deux derniers jours une option suivie par la plupart des ministes, elle surfe à plus de 9 noeuds en 6ème position et vient d’empanner (cap au Sud-Ouest à 15h) à quelque milles de Clarisse (2ème en série) qui suit la même route pour se rapprocher de la route directe, la suite dans le prochain épisode ou sur la cartographie!

 

Le nº802 Optigestion – Femmes de Bretagne, avec Mathieu Challières S.A.R.L.Columbus Café & Co – La RochelleOpcalia et ses partenaires Costa Sunglasses FranceGuy Cotten ainsi que tous vos soutiens est donc aussi en forme que Charlotte ;)

 

Guy

Publicités