Ça y est les amarres sont larguées! Après une sortie du vieux port de La Rochelle aussi forte en émotion que le chenal des Sables pour un Vendée Globe, Charlotte est passée en mode course, elle a su transformer toute l’énergie apportée par ses nombreux soutiens, famille, amis et sponsors dont les couleurs sont bien ressorties en ce dimanche 1er Octobre, pour passer de suite en mode régate le couteau entre les dents.

Départ1

Charlotte a fait un super départ côté comité, favorable pour avoir ensuite la priorité donc particulièrement prisé par les régatiers. Elle est arrivée au travers au dessus du bateau comité pour enrouler ce dernier (délimitant le côté droit de la ligne de départ) en le rasant donc très bien placée, mais aussi avec un super timing car elle est arrivée lancée sur la ligne au moment du top départ! Elle a su faire fit de la pression et faire fructifier ses années de préparation Olympique avec Cassandre (qu’elle avait rencontrée ici même) contrairement à nombre de concurrents, surtout les bizuts qui comme elle effectue leur première Mini Transat. La timidité de certains lui ont laissé entrevoir une ouverture placée très haut sur cette ligne, légèrement favorable en tribord, elle est ainsi annoncée par le speaker officiel « Au premier plan on peut voir une belle grand voile bleue avec de jolis dessins (merci l’artiste Hubert Poirot-Bourdain) Charlotte Méry ». Plaçant ainsi son fier #802 Optigestion – Femmes de Bretagne, elle s’offre le droit de choisir sa stratégie en tête de la flotte et décide d’aller sur la gauche du plan d’eau où le vent est plus établi. Cela lui permet de passer la bouée de fin de parcours côtier en 6ème position avec de très faibles écarts sur ses 5 prédécesseurs.

Départ3

Après 24h sur le même rythme bien placée au milieu de la flotte, jonglant entre la 5ème et la 6ème place placée plutôt au Nord Ouest du peloton. Elle joue à saute moutons au près, face au vent et aux vagues en plein milieu du golfe de Gascogne, qui fidèle à sa réputation n’épargne pas les concurrents avec malheureusement un premier abandon à déplorer pour démâtage.

C’est en fin d’après midi que les premières options se dessinent, alors que faire : continuer de descendre vent arrière sur la route directe (mieux en terme de classement..à court terme) ou choisir de virer quitte à rallonger la route et descendre dans le classement…à court terme si l’option est bonne! Pour ma part même si le classement semble indiquer le contraire à cause d’un petit décalage* je suis persuadé qu’elle se trouve dans le bon paquet et qu’elle sera dans les 5/6 premiers à attraper cette bascule sur la droite, en effet le vent semble faiblir devant alors que l’anticyclone des Açores, exceptionnellement haut et allongé du Nord Est au Sud Ouest. Elle va donc enfin pouvoir voir ses premiers poissons volants..synonyme d’Alizés! Et oui déjà, cet incroyable tapis roulant la mènera jusqu’au Canaries sous Spi, allure préférée des Minis, certes exigeante, surtout avec 25-30 Noeuds de vent! Elle est donc super bien placée pour attraper ce wagon (système météo). Vivement le prochain classement pour confirmer tout ça… en espérant qu’elle puisse se reposer et se nourrir un peu car sous spi ça deviendra plus difficile avec l’écoute entre les dents !! Bon vent

Guy (le cousin fan de course au large aidé par ceux qui étaient sur place pour les détails et photos : merci Pierre, Hortense, Marie et tous les envoyés spéciaux au départ)

IMG-20170928-WA0013

*Sur certains classements elle n’apparaît que 15ème voire 12ème ce soir, cependant vous verrez en rouge que l’heure de son relevé de position est 30min. plus tôt que les autres, c’est sans doute dû à un petit problème de réglage de sa balise, il faut donc prendre ces classements avec des pincettes et l’imaginer quelques places devant ;)

Photo : Christophe Breschi

Publicités