Guy, cousin de Charlotte et passionné par la course au large, devient dès aujourd’hui le commentateur officiel de la Mini Transat de Charlotte, voici son récit du prologue du dimanche 24 septembre !

Comme les marins sont un peu superstitieux et qu’il est bien connu que qui gagne le prologue ne gagne jamais (ou presque) la course qui suit… Charlotte a poliment laissé la première place pour se contenter de la médaille d’argent !
Le favori est parti sous le vent (côté bouée, sur la gauche) alors que les 80 autres bateaux jouaient placés sur la droite du départ (bateau comité) et question départ les années de préparations olympique de Charlotte et de Julien Pulvé son équipier leur auront sûrement permis de bien jouer tactiquement.
En effet à droite on a la priorité, donc on choisit quand virer et on contrôle ainsi ses adversaires…
Hors il se trouve que le vent a justement tourné à droite, réduisant ainsi la route vers la bouée de dégagement pour ceux qui étaient du bon côté lors de la bascule de vent!…
Charlotte, tu l’as lu dans les nuage en suivant les instructions du spécialiste Jean Yves Bernot ou tu l’avais préparé en amont ?
Et là on hisse le superbe spi et on glisse à la file indienne, et ça la vitesse sous spi, que l’on retrouvera sur les alizés, c’est le terrain de jeu préféré des minis et du nº802 de Charlotte !
Résultat des courses un magnifique podium en guise de mise en bouche!
Bravo Charlotte t’es déjà dans le rythme, dans ta course, il ne reste plus qu’à rentrer dans la configuration gestion de sommeil fractionné en petites siestes et les repas à préparer et avaler à quatre-pattes pour ne pas en perdre une miette et s’adapter aux sautes d’humeur des vagues et autres risées qui permettrons d’aller chercher les grands surfs sur l’Atlantique!
Le bateau Optigestion et Charlotte sont au point, reste un peu de «fine tunning» pour occuper l’esprit et peaufiner les options météo.
Vivement que les chevaux soient vraiment lâchés !
La suite dans le prochain épisode dès le WE prochain !
GUY
Publicités