C’est dans une petite chambre de bonne, nichée sur les hauteurs de de Paris, que le projet de la mini transat se concrétise. D’ailleurs, je me sens comme sur un Mini, 10 mètres carrés, tout y est soigneusement orchestré ! Je m’entraîne déjà à vivre dans un espace très réduit avec pour océan les mille toits de Paris.

Ainsi dans cette petite chambre, le soir après les cours, après une bière au Piano Vache,  je rêve à ce projet ! Sur la mappemonde, je dessine la Transat, et je me projette loin, bien loin, en 2017, surfant sur une vague géante au beau milieu de l’Atlantique.

Publicités